684-01
682-02
681-01
667-12
666-11
665-06
662-10

En 2006 j’ai réalisé une résidence photographique

à Lievin, ville minière du nord de la France, avec comme thématique / problématique « le végétal du terril ». Mes recherches photographiques se sont alors engagées vers l’étude du paysage, du végétal ; des territoires vierges de toutes marques de l’homme. Il s’agissait pour moi d’un changement radical de sujet et de posture. Il fallait être en adéquation avec le paysage, intérioriser ma vision, une sorte de jardin personnel. Contempler le paysage comme un apaisement, aborder une réflexion sur l’utilité de la couleur dans ce travail. Quelle était encore son utilité ? Il s’agissait alors de minutie, de raffinement, peut-être de trouver la distance devant mon sujet et engager un dialogue photographique avec le paysage comme « le miroir de soi ».

 

Paysages enchantés

2008